Il arrive bien souvent que l’être humain se plaint de lourdeur dans le cœur, de mauvaises ondes dans son fort intérieur, et même encore rencontre des difficultés pour mener à bien ses projets, sa vie de famille ou encore pour avancer

Les premiers mots qu’on trouve à ces maux sont :

« je suis certainement victime du mauvais œil, je fais qu’accumuler les chutes » , « non ce n’est pas possible quelqu’un doit me jalouser pour que je me sente ainsi »

A la recherche d’une solution miracle, on voyage de la psychologie, à la thérapie en passant par la lecture d’une panoplie de livre pour trouver mots à nos soucis. L’individu finit par se perdre et bien souvent ne résout pas le fond de son problème.

Mais si nous puisons dans l’origine de nombreux maux existants aujourd’hui nous y verrons un autre tableau

La racine première des maux existants ne tient pas d’un mal provenant d’autrui mais pour nombreux, des conséquences de nos mauvaises actes.

Une pratique religieuse qui ne se solidifie pas, et qui repose sur une fondation fragile, mènera forcément à des conséquences néfastes sur le long terme. Le manque de rigueur ou encore d’assiduité, affaiblie notre foi et ce jusqu’à laisser s’entrouvrir une brèche. Brèche dont se nourrie cheytane et ainsi facilite l’accès dans le corps de l’être pour mieux l’affaiblir dans ses actes d’adorations.

Savez vous quelles sont les causes d’ouverture d’une brèche ?

Une faille dans la aquida, dans le tawhid ou encore un être qui ne pratique pas, commet des péchés à son propre détriment publiquement ou en privé, est plus emprunt à laisser cheytane le faire dévier.

Allah dit dans sourate Mariam au verset 83 :

« Ne vois-tu pas que nous envoyons des démons auprès des infidèles pour attiser leur révolte ? »
Dans le tafsir de Ibn Kathir leur révolte signifie ici : pour les exciter au mal, ainsi pour accroître leur aberration.

Dans la sourate Al Mujadala, ALLAH dit au verset 19 :

« Satan les domine et leur a fait oublier jusqu’au nom d’Allah. Ce sont les suppôts de Satan. lls sont perdus »
Satan a dominé leurs cœurs et leurs esprits au point de leur faire oublier toute évocation de Dieu, ainsi il fera de ceux qui les domine.

C’est pourquoi le Messager de Dieu -qu’Allah le bénisse et le salue- a dit : «Trois hommes ne se trouvent dans un village ou dans un désert et ne s’acquittent de la prière sans que Satan ne les domine. Essayez donc de ne plus vous séparer de la communauté car le loup n’attaque que le mouton esseulé »

(Rapporté par Aboud Daoud d’après Abou AdDarda)

Il convient donc de se tourner en premier lieu sur notre degré de pratique avant de pointer du doigt des solutions extérieures reposant sur une médecine . Bien souvent l’origine de nos soucis proviennent d’un mal enfoui. Cette blessure provoquée par nos propres mains, se cicatrise par le recours à une plus grande assiduité dans les 3ibadat, et avant tout par un repentir sincère

Allah dit :

« Tout malheur qui vous atteint est dû à ce que vos mains ont acquis. Et Il pardonne beaucoup. S42 V30 »

« Tout bien qui t’atteint vient d’Allah, et tout mal qui t’atteint vient de toi-même S4V79 »

« Et quiconque se détourne de Mon Rappel, mènera certes, une vie pleine de gêne, et le Jour de la Résurrection Nous l’amènerons aveugle au rassemblement S20V124 »

« Et quiconque s’aveugle (et s’écarte) du rappel du Tout Miséricordieux, Nous lui désignons un diable qui devient son compagnon inséparable S43V36 »

Débute donc l’acheminement vers la guérison in shaa ALLAH. Ainsi, le quran viendra panser vos douleurs et lourdeurs. Il suffit parfois d’effectuer une rétrospection des actes effectués qui pourraient aujourd’hui être source de beaucoup de maux.

La meilleure des purifications aussi bien du cœur que de l’âme et bien souvent un repentir sincère de tous les mauvais actes. Une purification qui s’ensuit d’un attachement aux paroles d’ALLAH subhanahu wa ta’ala afin de se détoxiquer des péchés qui ont bien souvent entaché le cœur.

Créez ce contact spirituel avec le quran, cette si belle empreinte spirituelle qui fait naître une sérénité indélébile, une sensation de tranquillité de l’esprit et un soulagement des soucis.

« ceux qui ont cru, et dont les cœurs se tranquillisent à l’évocation d’Allah. Certes, c’est par l’évocation d’Allah que se tranquillisent les cœurs. S13V28 ».

Leave a Comment