Les djinns pervers n’aiment ni les r@pports intim£s (dans le hlel) ni les rassemblements ( Comment se proteger)

Il faut tout d’abord savoir que ce sont les femmes qui sont le plus touchées et exploitées par ce type de mal occulte. Souvent, certaines femmes lorsqu’elles se retrouvent dans un rassemblement parmi les sœurs, un mariage, la famille, des cours, des marchés, centres commerciaux etc… Elles ont la tête qui tourne et des étourdissements, en pensant qu’elles ont été touchées d’un sihr ou d’un mauvais œil par untel ou untel. Non Mlle, ce n’est pas telle ou telle personne qui t’a jeté un sort ou un mauvais oeil, le djinn dans sa nature, lorsqu’il fusionne avec un corps, n’aime pas que la victime se retrouve entourée et en groupe. Il provoque dès lors, une cassure totale du physique de celle-ci, voire des évanouissements dans ces moment précis.

Le djinn pervers réagira comme l’humain, il est jaloux et aimerait que la victime ne soit qu’à lui et lui appartienne. Pour la femme célibataire, vous pouvez reconnaître ce type de djinn dans les paroles de celle-ci :

– Elle pense que les hommes sont tous mauvais et elle préfère rester seule

– Elle a un excès de pseudo-pudeur, quitte à en devenir agressive à l’idée d’une approche à son encontre pour un éventuel mariage

– Une rage excessive à l’encontre des hommes et du mariage

– Une peur extrême à l’idée d’un mariage et une angoisse

– Toute sorte de pensées malsaines sur le prétendant

– Elle refuse tout type de relation hallal

Pour les cas les plus graves, la personne atteinte de ce type de mal aura tendance à énormément aimer la couleur rouge.

La femme mariée refusera les rapports avec son mari, elle ressentira une douleur atroce lors du coït, elle sentira des odeurs nauséabondes.

Le djinn pervers s’attrape de différentes manières :

1/ La fornication (acte principal ou ce qu’il y a autours).

2/ La nudité à la maison ou avant de dormir

3/ Visionner des films pervers

4/ La masturbation

5/ La sorcellerie

6/ Les agressions sexuelles ou attouchements précédents

Les cas les plus fréquents qui favorisent l’entrée de ce type de djinn est la fornication.

Avant de pouvoir traiter ce mal et lui en donner le traitement adéquat, le raqui doit savoir en premier lieu quelle est la raison qui a favorisé l’agression du djinn pervers. Bien entendu, beaucoup de personnes cachent leurs antécédents, au raqui d’être assez clairvoyant et de mettre en évidence les éléments lui permettant d’avancer dans le traitement de la patiente.

Il y a 3 degrés d’agression de ce type de mal occulte :

1/ La personne fait uniquement des rêves : visions répétées de beaux hommes, rêves érotiques.

2/ La personne ressentira des pulsions sexuelles à excès, elle sentira des caresses invisibles, un être invisible l’enlacer, à l’éveil, elle découvre la couverture très éloignée d’elle, parfois ses vêtements retirés. S’en suit aussi des traces rouges sur les cuisses ou les parties féminines de la femme. Pour les cas les plus graves des bleus dus au contact du djinn avec les parties de la femme. Elle ressentira des démangeaisons sur le corps et particulièrement aux parties intimes. Elle aimera souvent se regarder dans le miroir et se parler à elle-même, changer de couleur de cheveux, de coiffure, se faire belle même toute seule dans sa chambre.

3/ Lorsque la victime prend conscience qu’un djinn veut une relation perverse et qu’elle se complaît dans cette relation et l’accepte, il prendra dès lors, l’apparence d’un humain. La personne se retrouve à vivre dès à présent dans le monde des djinns et des humains.

Beaucoup de sœurs font des roqia et se traitent par le Coran mais se demandent pourquoi rien ne change, alors qu’elles renforcent le djinn par des péchés tels que la fornication, la masturbation, le visionnage de film érotiques, les téléphones rose. Ainsi, les roqia faites en parallèle ne serviront strictement à rien.

Voici un traitement radical et complet pour y mettre fin en seulement 7 jours et en trois étapes durant la même journée (vous n’avez besoin d’aller chez aucun raqui) :

Avant tout, couper toutes sortes de péchés les renforçant, sans oublier de se repentir : c’est très important.

Pour les arabophones, lire sourate la Vache 3 fois de suite le matin. En milieu de journée, lire sourate El Djinn, Tawba, Saffate, el Nour. Le soir, lire dans une bouteille en rapprochant bien la bouche de l’eau et en soufflant à la fin : 7 fois la Fatiha, 7 fois Ayat el Kursy, 70 fois Falaq et 70 fois Nass, en buvant un verre et en se lavant avec le reste.

Pour les francophones, le traitement se fera sur 3 étapes et pendant 7 jours aussi :

Le matin lire dans une bouteille d’eau 7 fois Fatiha, 7 fois Ayat El Kursy, 70 fois Falaq, 70 fois Nass et souffler dans l’eau à la fin de la lecture. Il est bien important de rapprocher la bouche de l’eau lors de la récitation. Tout de suite après, réciter Ayat El Kursy de manière répétitive pendant 30 min.

En milieu de journée, réciter Ayat El kursy pendant une heure de manière répétitive.

Le soir, faire la même chose que le matin, avec une autre bouteille différente.

Si possible, trouver du musc noir fort et s’en mettre sur les parties féminines avant de dormir.

Par Allah, que celui qui suit ce traitement dans sa rigueur, ces symptômes partiront dans la totalité et je dis ça par expérience.

Attention je vous préviens, durant le traitement vos pulsions augmenteront, l’envie de faire des turpitudes aussi, vous serez très irrité(e) et nerveux(se), vous ressentirez peut-être des sensations de brûlures au niveau des parties. Le goût de l’eau pourra être amère. Le secret est de continuer sans s’arrêter jusqu’à ce que tout cela s’estompe.

Pas de musique, la musique renforce les diables.

Allez, un petit secret et cadeau de ma part :

Pour les personnes atteintes de ce type de mal, posez vos deux mains sur vos genoux comme sur la photo 1, lisez Ayat El kursy pendant 30 min, vous pouvez vous apercevoir que l’index s’écarte d’avantage vous sentirez comme si quelque chose tire votre doigt, comme sur la photo 2.

Ceci est un moyen de diagnostic précis parmi tant d’autres…

Et surtout, pour être certain qu’Allah vous délivrera de ces maux avant de commencer le traitement, prenez l’engagement au fond de vous même de ne plus retourner vers les pêchées, car car…
« […]En vérité, Allah ne modifie point l’état d’un peuple, tant que les [individus qui le composent] ne modifient pas ce qui est en eux-mêmes. Et lorsqu’Allah veut [infliger] un mal à un peuple, nul ne peut le repousser: ils n’ont en dehors de Lui aucun protecteur. » S13 V11

Qu’Allah vous guérisse ainsi que tous les malades parmi les croyants.

Leave a Comment